Aller au contenu principal

International

Nos collaborations bilatérales

Le Québec (LBA - Laboratoire International Associé iLab-Spine, LBMC, Lescot, LMA)
La Chine (LBMC, LBA, LMA)
L’Australie (Lescot, LMA/LBA, Umrestte, LBMC)
L’Italie (LBA, LBMC - Ecole doctorale internationale BOHNES)
Le Pourtour méditerranéen (LBA, Umrestte)
Les Etats-Unis (LBA, LBMC, Lescot)
La Suède (LBA)
L’Irlande (LBA)

Le département TS2, dès sa création en 2013, a su profiter de l’historique international des 6 laboratoires qui le composent. Le département en tant que tel participe maintenant activement à ces actions internationales.
Au cours de la période d’évaluation, les équipes du département ont contribué à 28 projets européens ou ITN du FP7 ou d’H2020 (taux de réussite d’environ 25 %) dont 3 coordinations. Cette implication dans la recherche européenne découle de la notoriété scientifique des équipes mais aussi de l’implication de nombreux chercheurs dans des réseaux, actions de coordination ou instances européennes qui définissent les feuilles de route et appels d’offre de la Communauté Européenne dans nos domaines d’action (Fersi, Ectri, Ertrac…).
Le département est également solidement représenté au sein des grands réseaux européens et internationaux, tels que Humanist, le groupes de travail Irtad et CRT-FIT de l’OCDE et l’ICTCT. L’implication au plus haut niveau (bureau du Fersi, membre du CRT-FIT, représentation française à l’Irtad) dans ces instances internationales pour le compte de l’Institut est assumée par la direction du département avec l’appui de chercheurs du département. Ainsi, le directeur du département est impliqué depuis 2017 dans le CRT-FIT et, à ce titre et au titre du Fersi, co-organisé la journée recherche du Forum Mondial 2018 de Leipzig (22 mai 2018) qui portait pour la première fois sur la question de la sécurité des transports. Il est par ailleurs membre du bureau du Fersi. Le directeur-adjoint « politique de recherche » du département est également impliqué dans les réseaux de sécurité passive et de biomécanique. Le directeur-adjoint « expertise et Appui aux politique publiques » est investi dans les réseaux francophones de sécurité routière, plutôt orientés expertise.
Les directeurs d’équipes et plus généralement les chercheurs du département sont investis dans les sociétés savantes relevant de leurs disciplines et on relèvera notamment que David Mitton a été Président de la Société de Biomécanique de 2014 à 2017. Les équipes de TS2 participent également régulièrement à l’organisation de colloques et conférences internationaux, tels que la conférence Ircobi 2015 (Président Philippe Vezin, LBMC), le congrès de l’European Society of Biomechanics 2016 (Président David Mitton, LBMC), Driver Distraction and Inatenttion 2017 (Co-présidente Marie-Pierre Bruyas, Lescot), les Entretiens Jacques Cartier, Simbio-M (Pierre-Jean Arnoux, LBA)… Les chercheurs cultivent ainsi les relations académiques disciplinaires nécessaires à leurs recherches. On relèvera enfin que le département TS2 (via le Lescot) est co-organisateur du premier colloque francophone sur la psychologie des transports et des mobilités.
Par ailleurs, TS2 est également impliqué dans des instances d’expertise et de décisions, tels que l’European Enhanced Vehicle-Safety Committee EEVC WG12 Biomechanics & Dummies (organisation pré-règlementaire de conseil à la Commission Européenne pour les crash tests aujourd’hui en sommeil), les groupes ISO (TC22/SC13/WG8 « Ergonomie des systèmes d'information et de contrôle des véhicules », TC 173 WG7 « Aides techniques pour les personnes handicapées » et TC162 WG9 « Motorcycle rider protective clothing »).

Le développement de relations et de collaborations avec la Prévention Routière Internationale a été initié en 2017. Ces échanges sont à rapprocher de la participation de TS2 au projet européen Saferafrica, sur le management de la sécurité routière en Afrique, pour lequel TS2 est leader d’un workpackage. L’Afrique est le continent où les enjeux en matière de sécurité routière sont les plus forts et qui mérite un investissement particulier. En lien avec les contacts de la PRI et Saferafrica, TS2 a développé des actions spécifiques sur la Tunisie et des contacts sont également en cours avec le Maroc.
Le bon positionnement européen et international des laboratoires de TS2, souligné par l’évaluation précédente de l’Hcéres, est un élément de rayonnement scientifique du département. La politique élaborée par l’ancienne direction de TS2, qui conduisait à soutenir les laboratoires selon les trois axes qui structurent leurs activités à l’international : présence dans les réseaux (OCDE…), mobilisation autour de l’espace européen (Appel d’offres européens, Fersi, Ectri…), soutien aux collaborations bilatérales, est et sera confortée. Du fait de la lourdeur des projets européens, on peut également souligner la difficulté de plus en plus grande à trouver des chercheurs susceptibles de coordonner de nouveaux projets. La tendance est de participer en tant que membre ou responsable d’un Work Package.
Parmi les collaborations bilatérales, il faut souligner la création du laboratoire international associé (LIA) iLab-Spine en Biomécanique et imagerie du rachis, qui s’appuie sur la complémentarité des équipes de recherche de Marseille (Université Gustave Eiffel, Aix-Marseille Université, CNRS, AP-HM) et de Montréal (École Polytechnique, École de technologie supérieure, Hôpital Sainte-Justine, Hôpital Sacré-Coeur). Le LIA inclus également l’AP-HM (pôle d’imagerie, neurochirurgie, chirurgie générale et digestive) et le Centre de Résonance Magnétique Biologique et Médicale (UMR 7339, CNRS/AMU). L’ambition est de renforcer le positionnement international d’un pôle d’excellence original dans la thématique « Santé et Sciences de la vie ». Un autre projet de LIA avec le Québec est également à l’étude au LBMC qui collabore activement avec le Laboratoire de recherche en Imagerie et Orthopédie (LIO) depuis 10 ans.
L’Université Gustave Eiffel et les universités associées ainsi que TS2 facilitent les séjours longs de leurs chercheurs et ingénieurs à l’étranger. Ainsi au cours de la période sept séjours longs ont eu lieu : M. Otténio (MCF LBMC, Université de Sydney, Australie, 2013-2014), S. Ronel (PU LBMC, Caltech, USA, 2014-2015), C. Gabaude (DR Lescot, CdRV, Sherbrooke, Canada, juillet-octobre 2015), S. Duprey (MCF LBMC, Université de Montréal, Canada, 2016-2017), T. Robert (CR LBMC, LIO, Montréal, Canada, 2016-2017), E. Jacquelin (PU LBMC, Université de Bologne, Italie, 2018-2019), T. Bège (MCUPH LBA, Hôpital Sacrée Coeur de Montréal 2012-2013).